Forum ou l'on peut parler de musique, ciné, sport, jeux video, manga, informatique, littérature

Si vous avez une question ou une news pour l'un de ces sujets, n'hésitez pas
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Physique quantique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Foufouille
Très Actif
Très Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 33
Localisation : électron libre :)
Emploi : Caissière - étudiante en lettres - Anim' Scientifique - REVOLUTIONNAIRE D.C.E.D.B !
Loisirs : Thérémine, orchidées, peindre, sculpter, papoter, écrire, lire, Rubik's Like, taper, rêver...
Date d'inscription : 20/04/2006

Feuille de personnage
Accès à la Culture !: 100

MessageSujet: Re: Physique quantique   Lun 8 Mai - 23:59

En fait, même si on regardait ou va une particule, pis qu'on remontait le temps, elle n'irait pas au même endroit, on ne l'y détecterait pas forcément : c'est un vrai comportement aléatoire, ne dépendant de RIEN ! Qu'est-ce qui "décide" d'ou va la particule ? Est-elle dans une infinité d'univers parallèles, dans chacun desquels elle prend une direction précise ? On sait simplement que, sur 1000 particules toutes pareilles, 990 seront à tel endroit, 2 à tel autre, etc. On ne sait pas, on ne PEUT pas savoir ou une seule sera !
Celà est pareil pour le nucléaire : un atome nucléaire a une chance sur deux de se désintégrer durant son temps de demi-vie. Demi-vie parce-qu'on sait que, après ce temps-là, la moitié de notre échantillon de matière radioactive sera désintégré. Mais on ne saura pas, atome par atome, quand ils se désintègreront ! On ne le saura qu'en le détectant, en le voyant, et on peut même dire que l'atome est à la fois désintégré et à la fois pas à la fin de son temps de demi-vie, d'ou l'expérience du chat de Schrödinger (qui voulait, par là, démontrer l'absurdité de la méca Q !) : on met un atome radioactif qui a une chance sur 2 de se désintégrer en une heure dans un carton avec un compteur Geiger, un chat, un marteau et une capsule de cyanure. Quand l'atome se déintègre, il n'est plus détecté par le compteur, qui déclenche le marteau qui casse la capsule qui tue le chat. Le tout est dans un carton fermé : on ne peut rien voir ni entendre. Question : au bout d'une heure, le chat est-il vivant ou mort ? Comme sa vie ne dépend QUE de l'état de l'atome, on peut dire qu'il est à la fois vivant et mort jusqu'à-ce qu'on ouvre le carton : celà peut le tuer comme le "ressuciter" !!!!! Absurde ? Il y a tout de même eu, vala quelques années, un congrès sur cette expérience paradoxale :-o Et le chat ? Lui sait s'il est vivant ou mort...Mais il peut très bien être mort ds un univers et vivant dans un autre. Le nôtre, un autre ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prcoincoin.over-blog.com
Foufouille
Très Actif
Très Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 33
Localisation : électron libre :)
Emploi : Caissière - étudiante en lettres - Anim' Scientifique - REVOLUTIONNAIRE D.C.E.D.B !
Loisirs : Thérémine, orchidées, peindre, sculpter, papoter, écrire, lire, Rubik's Like, taper, rêver...
Date d'inscription : 20/04/2006

Feuille de personnage
Accès à la Culture !: 100

MessageSujet: Re: Physique quantique   Mar 9 Mai - 0:30

Après tout ça, on comprend mieux pourquoi Albert réfutait la méca Q dans son sens "imprévisible". "Dieu ne joue pas aux dés" disait-il. Faire entrer en compte dans l'Univers des choses par nature imprévisibles change radicalement la donne : refaites un Univers dans strictement les mêmes conditions, au plus infime détail près, un clone de notre Univers, et il n'évoluera pas pareil... Dans la physique classique, tout a une cause et une conséquence. Plus dans la physique quantique. Dans la physique classique, le vide n'a aucune énergie, masse, rien. Dans la physique quantique, il est infiniment énergétique, à cause de toutes les particules potentielles qui s'y trouvent. Des paires de particules-antiparticules peuvent s'y créer à partir de RIEN et s'annihiler à l'instant d'après ! En fait, tout ça, c'est du au fait que, au niveau quantique, on a 4 dimentions, comme à notre niveau. A notre échelle, c'est la largeur, la longueur, la hauteur et le temps. X, Y, Z et T pour les physiciens. Au niveau quantique, il y a aussi 4 dimentions, mais ce ne sont pas les mêmes (je ne me souviens que du spin et du moment magnétique, help !). Plus de temps, plus ne notions de gauche, de droite, haut, bas, avant, après ! Voilà tout le problème, sur lequel je vais m'arrêter, et pour l'heure pas encore résolu : comment concilier dans un même univers des dimentions si différentes à des échelles qui ne le sont pas autant ? Shocked Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prcoincoin.over-blog.com
 
Physique quantique
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Alexandre Astier - La Physique Quantique (complet)
» La physique quantique pour les nuls - Alexandre Astier
» Troisième révolution industrielle
» Art, littérature et physique quantique.
» La gravitation quantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum ou l'on peut parler de musique, ciné, sport, jeux video, manga, informatique, littérature :: Sciences :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: